Tests ADN : prudence !

Permalink | Publié le 24 mars 2019, dernière modification le 24 mars 2019.
Tags :

Connaître ses origines à partir d’une analyse de son ADN est un sujet très intéressant. Aujourd’hui, on trouve de nombreux sites proposant des tests à prix abordable financièrement. Cet article est une mise en garde sur les dangers connus et les dérives possibles, dont des répercussions financières (sur vous !).

Les faits

À la lecture d’un article du magazine National Geographic intitulé « Connectée et high-tech : la médecine du futur » (Janvier 2019), l’analyse génétique pour tous et à bas coût est encensée, sans mise en garde :

NationalGeographic

Comme beaucoup d’autres YouTubeurs avant lui, Dr Nozman a sorti une vidéo le 20 mars 2019 pour expliquer comment interpréter les résultats de ce type de test. C’est une vidéo sponsorisée par la société MyHeritage DNA.

La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=rEY-smTTLto

Pour trouver une petite information de mise en garde, ce n’est non pas dans la vidéo mais dans l’espace des commentaires que l’on trouvera, à mon agréable surprise, pas mal de personnes préoccupées par la protection de leurs données personnelles : conservation des données, revente à des tiers, etc.

YouTube1
YouTube2

Pour résumer : des médias d’influence (magazines, youtubeurs) donnent de la visibilité sur ces pratiques, les tests ADN, sans mettre en garde sur les dérives possibles.

Manipulation de l’ADN

Petite parenthèse sur la manipulation de l’ADN : concrètement, on peut « améliorer » un humain en modifiant son ADN pour corriger des anomalies (dystrophie musculaire, mucoviscidose, etc.).

He Jiankui, le « Frankenstein » chinois, a secrètement modifié l’ADN de nouveaux nés pour qu’ils soient résistants au virus du SIDA. Dans l’idée, c’est bien, mais cela peut avoir des conséquences inconnues et non maîtrisées sur des générations entières.

Les dangers

Revenons à nos tests ADN à disposition du grand public. Nous avons donc des sociétés américaines (Ancestry, 23andMe, Gene by Gene, MyHeritage, Family Tree, etc.) qui ont tout un tas de données très intéressantes sur vous :

On peut se dire, formidable : en associant ces données à la médecine, on va pouvoir prévenir tout plein de problèmes de santé spécifiques et avoir une médecine sur mesure et individualisée.

Sauf que non. Le meilleur moyen aujourd’hui pour ces entreprises de se faire de l’argent et de rentabiliser au max ces tests, c’est de :

C’est sur ce dernier point que je voudrais me pencher plus particulièrement, afin d’expliquer les répercussions financières évoquées dans l’intro de cet article : on peut savoir beaucoup de choses avec l’ADN, surtout sur vos potentiels problèmes de santé (maladie transmise génétiquement, etc.).

Pour une compagnie d’assurance, une information comme celle-là va permettre d’adapter le prix de l’assurance que vous avez souscrit, ou même de la refuser.

Cela n’a rien d’utopique : aux États-Unis un assureur propose déjà de réduire le coût d’un contrat si la personne porte un bracelet connecté. [source]

L’ADN est une donnée unique, qui vous identifie très précisément parmi 7 milliards d’individus dans le monde. Prenez-en soin !

Sources

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *